S'identifier - S'inscrire - Contact
 


Avions: les nouvelles des associations et autres groupements

Liste complète

Faites le pas...


www.nucleairestop.be

A assister
 

Aucun article


A faire ou à suivre

Aucun article


A signer

Aucun article

 




Bruxelles-National: Ou comment désinformer les Flamands

Par Cherche l'info • Avions: actualité, bruit et pollution • Lundi 30/04/2007 • 7 commentaires • Version imprimable

Mots-clés : , ,

L'éditorialiste du Standaard était en forme ce jour-là : son analyse sur le duel Leterme-Di Rupo était précédée d'une verte critique du gouvernement bruxellois accusé d'avoir commis une réédition du siège d'Anvers, siège qui au XVIe siècle a abouti à l'isolement de la métropole. Le lien avec Bruxelles ? La capitale, avec son aéroport, " est le deuxième port de la Flandre ". L'absence d'accord sur les nuisances aériennes condamne l'avenir économique de Bruxelles, selon Guy Tegenbos. " Les autorités de cette ville qui a plus de cent mille jeunes chômeurs ont choisi le camp d'un petit groupe de propriétaires de villas gênés par le . C'est hallucinant. "



Tiré de "Vent du Nord - Une campagne encore assoupie dans la chaleur d'avril" publié aujourd'hui dans le


Commentaires

par Identité non publiée. le Lundi 30/04/2007 à 11:22

Alors on détruit la vie des vieux quartiers de Bruxelles en déviant les avions qui depuis 30 ans volaient au dessus des champs de patate du Noordrand et maintenant ces même personnes n'ont même plus le droit de se plaindre ???


par Identité non publiée. le Lundi 30/04/2007 à 19:06

Hallucinant is wat Guy Tegenbos allemaal schrijft.

De normen van Brussel zijn nog veel lakser dan die van de Wereldgezondheidsorganisatie. Brussel gaat met andere woorden nog maar een beetje in de fout als het erom gaat de gezondheid van haar inwoners te beschermen tegen economisch geweld. Dit zegt dan meteen alles over Vlaanderen !

We vermoeden dat Guy Tegenbos een econoom is en bijgevolg alleen wat in geld of in macht kan worden uitgedrukt van waarde acht. We zagen hem in elk geval nooit een editoriaal plegen over het feit dat de nachtrust, de weekendrust, de avondrust, het recht op gezond wonen en een privé-leven, van eender wie, kinderen inbegrepen, 'verkocht' wordt omdat de 'toeristen' of andere gebruikers anders 5 tot 10 euro meer zouden moeten betalen voor hun lawaaierige, kankerverwekkende stoffen verspreidende en CO2-spuiende activiteit. Dat zij dit allen toch zonder schroom blijven doen (ook al hebben zij zelf kinderen en zouden ze dus best moeten weten hoe belangrijk rust daarvoor is) heeft voor een groot deel te maken met de beeldvorming die door de pers in haar geheel is uitgedragen (ze overdrijven, ze hadden daar maar niet moeten gaan wonen, ze willen mensen hun werk afpakken, ...).

Ik stel voor dat we voortaan alle vliegtuigen (bij voorkeur de opstijgende) omleiden over de woning van Guy Tegenbos. Na een jaar zullen we dan misschien eens een écht editoriaal die naam waardig kunnen verwachten.

Tsja, de beste stuurlui staan altijd aan wal, nietwaar ? 


par Identité non publiée. le Lundi 30/04/2007 à 19:09

Hallucinant is wat Guy Tegenbos allemaal schrijft.

De normen van Brussel zijn nog veel lakser dan die van de Wereldgezondheidsorganisatie. Brussel gaat met andere woorden nog maar een beetje in de fout als het erom gaat de gezondheid van haar inwoners te beschermen tegen economisch geweld. Dit zegt dan meteen alles over Vlaanderen !

We vermoeden dat Guy Tegenbos een econoom is en bijgevolg alleen wat in geld of in macht kan worden uitgedrukt van waarde acht. We zagen hem in elk geval nooit een editoriaal plegen over het feit dat de nachtrust, de weekendrust, de avondrust, het recht op gezond wonen en een privé-leven, van eender wie, kinderen inbegrepen, 'verkocht' wordt omdat de 'toeristen' of andere gebruikers anders 5 tot 10 euro meer zouden moeten betalen voor hun lawaaierige, kankerverwekkende stoffen verspreidende en CO2-spuiende activiteit. Dat zij dit allen toch zonder schroom blijven doen (ook al hebben zij zelf kinderen en zouden ze dus best moeten weten hoe belangrijk rust daarvoor is) heeft voor een groot deel te maken met de beeldvorming die door de pers in haar geheel is uitgedragen (ze overdrijven, ze hadden daar maar niet moeten gaan wonen, ze willen mensen hun werk afpakken, ...).

Ik stel voor dat we voortaan alle vliegtuigen (bij voorkeur de opstijgende) omleiden over de woning van Guy Tegenbos. Na een jaar zullen we dan misschien eens een écht editoriaal die naam waardig kunnen verwachten.

Tsja, de beste stuurlui staan altijd aan wal, nietwaar ? 

Oh ja, Meneer Tegenbos hoort ook nog te weten dat wij niet in een villa wonen, zoals zoveel andere Vlamingen bezuiden de luchthaven.


Re: par Identité non publiée. le Lundi 30/04/2007 à 21:58

Heel goed gezegd! Laat ons hopen dat we kunnen nog meer nederlandstalige mails op de site TBBW in de toekomst zien...een tweetalige site zou inderdaad perfect zijn...N'oublions pas non plus qu'il y a quelques communes flamandes qui tant à l'aterrissage qu'au décollage paient également le prix fort des nuisances générées par ce plan de dispersion complètement débile! Ceux qui ont laissé faire tout cela tant au nord qu'au sud n'ont vraiment plus aucune crédibilité.  


Désinformation???? par H le Mardi 01/05/2007 à 10:32

Je ne pense pas que c'est de la désinformation, en tous cas intentionnelle. Je constate, hélas, qu'une telle information est aussi très répandue chez les francophones. Beaucoup de gens, même à Bruxelles considèrent que les nuisances aériennes sont inévitables et que c'est aux gens à s'adapter au problème et pas le contraire.

Bien  sûr, les principales critiques viennent des "grands" voyageurs style mandataire socialiste qui au moins une fois par mois vont se "ressourcer" dans des îles au calme légendaire; l'avion leur est "indispensable" à leur "équilibre mental"!

Mais pas seulement: j'ai des amis à Lasnes qui prétendent "ne plus entendre" les avions et cela avec un peu de zen. J'ai bien entendu été me rendre compte un jour de gros trafic. Plusieurs remarques: la plupart des avions passent "pas loin" mais nettement en dehors de leur habitat. Il me semble que les fréquences les plus dérangeantes sont sensiblement atténuées alors qu'un niveau important reste observable. Il semble aussi que le simple fait de se trouver derrière un double vitrage coupe efficacement le bruit, ce qui indique que certaines composantes du bruit portent moins loin que d'autres.

J'ai aussi observé, notamment à Bruxelles que de se trouver dans un environnement "fermé", c'est-à-dire au milieu d'immeubles assez haut filtre assez efficacement la nuisance, sauf à l'aplomb du passage.

Cela explique que, pour beaucoup de nos concitoyens, le bruit aérien n'est pas un problème; le problème, ce sont les asociaux "qui ne peuvent pas s'y faire!". L'article du standard est dans la ligne droite de cette opinion.

Je pense que les associations citoyennes comme TBBW doivent travailler plus sur cet aspect des choses et étudier la façon de briser la façade d'indifférence de ceux qui ne sont pas concernés ou qui croient qu'ils ont compris alors qu'ils n'ont pas les éléments d'appréciation.

Dans un combat, l'ennemi intérieur est souvent plus difficile à affronter mais cela peut payer plus que les diatribes répétées contre Landuyt ou Anciaux, qui de toutes façons n'en attendent pas moins!




par Identité non publiée. le Mercredi 02/05/2007 à 10:13

Il est facile de critiquer quand les avions ne passent pas juste au-dessus de votre toit à l'atterrissage ou/et au décollage.  Il est facile de critiquer ceux qui vivent une situation que l'on ne trouve soi-même pas trop dure puisqu'on ne la vit pas personnellement.  Mais si on proposait à ces gens-là un échange de leur situation avec la nôtre je pense qu'ils ne seraient pas preneur.  Alors, quand on ne sait pas de quoi on parle, on se tait !


par Identité non publiée. le Mercredi 02/05/2007 à 17:32

Si on devait parler uniquement en connaissance de cause, la vie serait un assourdissant silence...



Interactions: La lettre d’information

La lettre d’information des associations environnementales de Wallonie

Liste complète

Nouvelles du monde de l'aviation