S'identifier - S'inscrire - Contact
 


Avions: les nouvelles des associations et autres groupements

Liste complète

Faites le pas...


www.nucleairestop.be

A assister
 

Aucun article


A faire ou à suivre

Aucun article


A signer

Aucun article

 




Survol des avions: le moratoire selon le CDH

Par L'informateur • Avions: actualité, bruit et pollution • Mercredi 21/05/2014 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés : ,

Veuillez trouver sous ce lien Lettre de Joëlle Milquet le positionnement de Madame La Ministre sur le plan "Wathelet" et la proposition de moratoire.

Extrait:
Notre détermination et notre engagement à supprimer dans les semaines qui viennent cette partie du plan du gouvernement LETERME sont plus que fermes et volontaires. Comme déjà dit, nous ferons non seulement de Ia suppression des nouvelles routes (Sopok et canal) mais aussi de Ia diminution globale du survol de Bruxelles, une condition d'accord de gouvernement.

La seule différence entre le mouvement « Pas question » et nous concerne uniquement Ia seconde partie de nos propositions. En effet, ils plaident :

1° Pour Ia fin des nouvelles routes mises en oeuvre le 6 février. Sur ce point, nous sommes entièrement d'accord avec eux. Et c'est évidemment ce point qui intéresse exclusivement toutes les personnes nouvellement survolées dont ils représentent les intérêts. Nous nous étonnons que, malgré une position aussi claire, ils persistent à faire croire que nous serions centre ce que les habitants nouvellement survoles demandent exclusivement : Ia suppression des nouvelles routes. L'utilisation du terme « moratoire » est en effet confuse et très mal interprétée. Si le terme « moratoire » tel qu'imagine ne visait que Ia suppression des nouvelles routes, nous le défendrions bien évidemment.

Cependant, le terme << moratoire » pour ce mouvement implique, hélas, une seconde proposition qui n'est pas acceptable pour nous, c'est-à-dire le retour des nuisances sur les autres Bruxellois de I'Oostrand. C'est sur ce point, et sur ce point uniquement, que nous divergeons. Nous voulons, quant à nous, que les nouvelles routes à supprimer soient déplacées vers des zones non densément peuplées au large de Bruxelles selon des modalités consensuelles à déterminer au
plus vite. Nous ne voulons pas, contrairement à leur seconde proposition, remettre les nuisances sur nos voisins bruxellois de I'Oostrand, parfois habitants des mêmes communes que celles en partie nouvellement survolées ! Nous ne voulons pas, en effet, entrer dans Ia logique visant à monter les Bruxellois les uns contre les autres sans solidarité et accepter Ia logique flamande du partage des nuisances principalement entre Bruxellois. Nous devons Iutter ensemble pour diminuer le survol de Bruxelles et les concentrer sur les zones les moins densément peuplées et non, les remettre sur nos voisins. D'ailleurs, nous recevons également de nombreux courriers refusant le retour des nuisances.
 



Interactions: La lettre d’information

La lettre d’information des associations environnementales de Wallonie

Liste complète

Nouvelles du monde de l'aviation