S'identifier - S'inscrire - Contact
 


Avions: les nouvelles des associations et autres groupements

Liste complète

Faites le pas...


www.nucleairestop.be

A assister
 

Aucun article


A faire ou à suivre

Aucun article


A signer

Aucun article

 




L'UBCNA tient à rectifier les informations incomplètes ou erronnées qui ont été diffusées hier concernant le nombre de vols de nuit en 2010 à l'aéroport de Bruxelles-National.

Par L'informateur • Avions: actualité, bruit et pollution • Samedi 30/04/2011 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés : ,

L'UBCNA tient à rectifier les informations incomplètes ou erronnées qui ont été diffusées hier concernant le nombre de vols de nuit en 2010 à l'aéroport de Bruxelles-National.

Le nombre total d'atterrissages de nuit a bien augmenté en 2010, en passant de 9.601 mouvements en 2009 à 10.658 mouvements en 2010 ( + 1.057 atterrissages de nuit ); dont souvent sur la piste d'atterrissage 02 - entraînant là le plus de nuisances sonores -.
Le nombre de décollages de nuit a diminué en 2010, en baissant de 3.585 à 2.899 mouvements de nuit.
Si 60 % du faible chiffre de décollages ont bien touché la périphérie nord de Bruxelles soit 1.768 décollages 25 de nuit; il convient de remarquer que cette périphérie nord n'est JAMAIS survolée de nuit par des atterrissages.
Par contre, la périphérie EST a bien été survolée à la fois par 36.5 % de décollages de nuit ( soit 619 décollages sur la piste 20 ) MAIS AUSSI par 13.7 %d'atterrissages sur la piste 02 soit 1.468 atterrissages.

En conclusion :
  • 1.768 vols de nuit ont survolé la périphérie Nord
  • 2.079 vols de nuit ont survolé la périphérie Est
L'UBCNA regrette la présentation tronquée faite par la Ministre Crevits hier au Parlement flamand; car elle ne fournit aucune réponse sur les atterrissages de nuit.
L'UBCNA maintient que les atterrissages de nuit sur la piste 02 sont inhumains et imposent pour des raisons purement politiques une souffrance inutile aux riverains.
L'UBCNA rappelle que le Plan Schouppe prévoit 3 nuits par semaine sans décollages de nuit, mais qu'aucune mesure restrictive n'existe pour les atterrissages de nuit. D'autant que les vols de nuit sont plafonnés à seulement 5.000 décollages mais deux fois plus d'atterrissages de nuit sont tolérés, soit 11.000 atterrissages.
L'UBCNA exige le retour à une utilisation maximale des atterrissages, surtout de nuit, sur les pistes parallèles 25 puisque le couloir final d'atterrissage des pistes 25 n'est pas urbanisé ni habité; ce ne sont que des champs et des prairies.

Interactions: La lettre d’information

La lettre d’information des associations environnementales de Wallonie

Liste complète

Nouvelles du monde de l'aviation