S'identifier - S'inscrire - Contact
 


Avions: les nouvelles des associations et autres groupements

Liste complète

Faites le pas...


www.nucleairestop.be

A assister
 

Aucun article


A faire ou à suivre

Aucun article


A signer

Aucun article

 




L'UBCNA répond aux propositions d'un certain mouvement bruxellois

Par L'informateur • Avions: actualité, bruit et pollution • Dimanche 25/10/2015 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés : ,

EPURES s'associe aux principes défendus dans ce communiqué.

COMMUNIQUE DE PRESSE de l'UBCNA-BUTV du MERCREDI 14 OCTOBRE 2015

L'UBCNA-BUTV la plus ancienne et la plus importante ASBL officielle de défense des riverains de l'aéroport de Bruxelles a pu prendre connaissance, avec un étonnement dubitatif, des propositions émises au nom de tous les riverains bruxellois par un collectif, un et un seul
parmi tant d'autres.

Dans ce dossier du survol de Bruxelles, qui comme le dossier Fourons et BHV, pourrit la vie des gouvernements depuis plus de 40 ans; il est insensé de faire croire aux bruxellois que leur ville deviendrait une zone interdite de tout survol afin d'envoyer la totalité des survols sur le Brabant Flamand ( Noordrand et Oostrand ) et sur le Brabant Wallon ( Waterloo, Wavre, Ottignies ).

L'UBCNA-BUTV travaille sur cette épineuse question depuis 25 ans avec le concours d'experts reconnus ( pilotes, commandants de bord, ingénieurs industriels, contrôleurs aériens, météorologues, juristes et avocats ), et à toute évidence il n'existe - malheureusement - aucune solution miracle pour solutionner les nuisances d'un aéroport trop enclavé en milieu urbain.

La juste répartition équilibrée des nuisances et des trajectoires figure toujours à l'ordre du jour du Gouvernement Fédéral et n'a absolument ni été condamnée par les tribunaux ni remise en question par les autorités politiques.

L'UBCNA-BUTV n'acceptera JAMAIS que l'Est de Bruxelles ( Woluwé/Wezembeek ), sa périphérie et le Brabant Wallon deviennent la poubelle sonore de Zaventem; et rappelle qu'il existe bel et bien des zones industrielles, des zones d'équipement, des axes industriels et routiers non densément peuplés qui peuvent devenir des nouveaux axes de survol sans nuire davantage.

De plus, dans le plan présenté à titre individuel par le collectif non officiel sans statut légal ni statut juridique, l'UBCNA-BUTV remarque d'importantes erreurs et manquements graves qui sont des atteintes à la sécurité du trafic aérien et qui impliqueraient inévitablement des catastrophes aériennes majeures :

- la piste 19 deviendrait la piste principale pour les décollages, alors qu'elle croise au sol les pistes d’atterrissages; et que 2 études de sécurité réalisées par des bureaux d'experts indépendants ( hollandais AAC et français EGIS-AVIA) tirent la sonnette d'alarme sur les équipements moindres et défaillants de la piste 19 ( piste plus courte, moins bien équipée et en pente, absence de dispositifs de freinage pour les incursions hors pistes, etc... ) qui font de la piste 19 une piste non adaptée pour des raisons de sécurité et de capacité opérationnelle. Cette piste 01/19 doit rester une piste secondaire, alternative et de dépannage
- la piste 19 serait utilisable sans réserve par tous les types d'avions; alors que les performances des avions gros porteurs démontrent parfaitement qu'ils ne sont pas capables de décoller sans entamer les marges élémentaires de sécurité depuis la piste 19 dans certaines conditions de vent et de météo. Donc ce plan du collectif met clairement la sécurité des populations survolées en danger et défend des procédures aériennes risquées et menaçantes pour la sécurité.
- les chiffres cités de densité de population survolée sont à tout le moins fantaisistes et irrationnels. Oublier Waterloo, Braine et La Hulpe dans le calcul des survolés de la piste d'atterrissage 01 est inquiétant, tout comme est surprenant de comptabiliser tout Uccle pour la route du Canal qui ne survole absolument pas Uccle... L'UBCNA-BUTV attend toujours le cadastre du bruit promis en 2003 par les Ministres Anciaux et Gosuin; rien n'a été fait depuis.
- le plan se base sur un prolongement hypothétique de la piste 25L vers Kortenberg; alors que la région flamande avait déjà marqué en 2004 son opposition à de tels travaux. Cette idée n'est absolument pas nouvelle et est un projet existant depuis 2004 et refusé par le Ministre Anciaux.
- le plan se base sur une route Ikea 19 qui n'existe pas dans les faits, et qui était un projet de 2004 qui a été refusé par le Ministre Anciaux.
- le plan crée une route de contournement de Bruxelles par le Nord, le Grand Tour du Brabant. Cette idée n'est absolument pas nouvelle et est une route créée par l'UBCNA et exploitée de 1992 et supprimée en 2004 par le Ministre Anciaux.
- le plan ne prend pas en compte la problématique primordiale des normes de vent qui sont le point essentiel de tout l'équilibre subtil entre les différentes pistes, , normes qui sont restées stables et identiques de 1958 à 2004 puis modifiées à de nombreuses reprises dès 2004 par les Ministres Anciaux, Landuyt et Schouppe

L'UBCNA-BUTV attend de ce fait que le Fédéral et les 3 Régions se mettent autour de la table pour que puisse surgir un plan équilibré, viable et sain sans concentration des survols sur l'une ou l'autre région.
Un plan fiable et durable qui respecte chaque région de façon équitable, un plan sécurisé et rationnel qui aura été validé et approuvé par EUROCONTROL, un plan intelligent qui soit techniquement volable et surtout réaliste et qui ne soit pas fondé sur le principe enfantin de "rien chez moi mais tout chez les autres".

asbl UBCNA-BUTV vzw
Union Belge Contre les Nuisances des Avions

Interactions: La lettre d’information

La lettre d’information des associations environnementales de Wallonie

Liste complète

Nouvelles du monde de l'aviation