S'identifier - S'inscrire - Contact
 


Faites le pas...


www.nucleairestop.be

A assister
 

Aucun article


A faire ou à suivre

Aucun article


A signer

Aucun article

 




Gestion collective des biens communs : le succès de l'intelligence territoriale

Par L'informateur • Les autres nouvelles • Vendredi 19/04/2013 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés :

Munich et Augsbourg (Bavière, Allemagne) sont deux collectivités pionnières, les premières en Europe à avoir engagé une transition dans la gestion de l’eau, de l’agriculture et de l’alimentation. Constatant l’utilité sociale, environnementale et économique de ces démarches, 26 acteurs du Nord-Pas de Calais ont investigué sur le terrain pour en retirer les enseignements à même de favoriser le déploiement de démarches similaires en Nord-Pas de Calais.

L’eau est une ressource vitale, un bien commun fragile. Les impacts qu’elle subit, au-delà d’un certain seuil, impliquent un coût de réparation extravagant, voire parfois des situations irréversibles. C’est pourquoi, il est nécessaire d’anticiper les menaces qui pèsent sur cet “or bleu”, une des premières ressources stratégiques du territoire. Selon les territoires, la part des contaminations agricoles par rapport aux autres activités humaines peut être très variable. Mais même très faibles, elles doivent être réduites pour garantir la pérennité de la ressource en eau. L’Agriculture Biologique, dont le développement est impulsé par le Grenelle Environnement, a démontré son efficacité pour la préservation, voire la reconquête, de la qualité de l’eau.

 


Interactions: La lettre d’information

La lettre d’information des associations environnementales de Wallonie

Liste complète