S'identifier - S'inscrire - Contact
 


Avions: les nouvelles des associations et autres groupements

Liste complète

Faites le pas...


www.nucleairestop.be

A assister
 

Aucun article


A faire ou à suivre

Aucun article


A signer

Aucun article

 




Les composantes subjectives et individuelles de la gêne

Version imprimable

> > Les composantes subjectives et individuelles de la gêne

Il faut préciser que la gêne suscitée par un bruit identique peut varier suivant la sensibilité propre des personnes, leur état de santé individuel, leur état affectif et émotionnel en relation avec le bruit et sa source, ou encore leur profil socio-économique et culturel.

Quantification de la gêne

Il n’existe actuellement pas de document de référence quantifiant les relations entre niveaux de bruit et proportion de population gênée (relations «doses-réponses»). Un groupe de travail a cependant été constitué par la Commission européenne afin d’apporter à cette dernière un support dans le développement de telles relations «doses-réponses». Le travail de ce groupe a abouti à la production d’un «position paper» reprenant notamment les relations entre l’indicateur Lden - indicateur de gêne annuel calculé pour des journées constituées de trois périodes (jour-soir [ajouter]-nuit) (voir fiche 2. Notions acoustiques et indices de gêne) – et la proportion de personnes gênées. Ces relations ont été établies sur base d’un ensemble d’études scientifiques réalisées en Europe, en Amérique du Nord et en Australie. Ce document ne constitue cependant pas une position officielle et n’a pas fait l’objet d’un consensus général au niveau de la Commission.

Source IBGE

Voir également  IMPACT DU BRUIT SUR LA GÊNE, LA QUALITÉ DE LA VIE ET LA SANTÉ

Interactions: La lettre d’information

La lettre d’information des associations environnementales de Wallonie

Liste complète

Nouvelles du monde de l'aviation